BRO KELT LA N - association culturelle celtique-

BRO KELT LA N - association culturelle celtique-

~ LE CONTEUR BROCELIANT ~



à la vesprée,à cor et à cris, huchant à tous échos nos peurs ancestrales...
à la vesprée,à cor et à cris, huchant à tous échos nos peurs ancestrales... :

 

 

 

....car il sonne et résonne et mugit, dans le soir d'or comme à la lumière blafarde des rayons de blanche Séléné, en réponse à  l'Auroch ancestral ainsi qu'au Grand Cerf blanc gardien du seuil de Kernunnos, et brâmant incessamment l'appel aux forces de rénovation destructrices de nos propres errances et illusions,gesticulant dans la substantifique réalité de la nécessité immédiate....* Dwrdan - le trompiste brocéliant *


sous le regard de L'Initiée, sonnant les grandeurs au grand vent de kornog-
sous le regard de L'Initiée, sonnant les grandeurs au grand vent de kornog- :

 

 

 

...mais avec la possibilité d'enfermer le souffle de l'épopée, la puissance émotionnelle du rêve intime chevauchant les ailes sylphiques délicatement zéphyrées, ou bien le puissamment ombrageux vent de kornog, au gré des aléas et tribulations du déroulement de ce conte, dans l'espace et le temps où baignent nos chromosomes-mémoire....*Dwrdan - le sonneur brocéliant *


Conter c'est ouvrir une porte mystérieuse, parfois dangereuse, toujours inconnue.
Conter c'est ouvrir une porte mystérieuse, parfois dangereuse, toujours inconnue. :

 

...C'est un passeur disposant de clés qui lui ont été "prêtées", ou qu'il a empruntées, mais TOUJOURS à ses dépends,ses risques et périls, mais très souvent fort heureusement avec la panacée du rêve absolu qu'il a la mission PROVISOIRE d'en faire bénéficier ceux et celles qu'il emmène...à leur coeur défendant, mais leur esprit consentant; tu ne perds rien, tu ne gagnes rien, tu te transformes...c'est tout, mais c'est BEAUCOUP!   *DWRDAN-le conteur brocéliant * - dwrdan@keltieg.bzh -


~ LA NATURE ANCESTRALE SE NOURRIT DU CONTE ~
~ LA NATURE ANCESTRALE SE NOURRIT DU CONTE ~ :

Dans la glauque profondeur des temps immémoriaux, lorsque les grands prédateurs peuplant la Brocéliande hercynienne au crétacé, avaient l'occasion de se mettre sous la "dent" quelque chétif conteur-hâbleur-clameur et menteur tout à la fois, point n'était besoin d'ameuter le quartier, la masse de chair inversement proportionnelle à la clameur du verbe émise par ce succulent bipède ne signifiant pour ce délicat tyrannosaure qu'un modeste...amuse-gueule!!!!!!


~ DWRDAN - Le Conteur brocéliant à Tréhorenteuc ~
~ DWRDAN - Le Conteur brocéliant à Tréhorenteuc ~ :

*- Du bruit silencieux, du vrai erroné, du faux vérifiable, du sage dépravé, du bon à tirer, du juste cuit à point, du bien trop acquis, bref pour faire vite : Sonnez! soufflez! mentez! mentez encore! et mentez souvent amplement et sans vergogne! il en restera toujours quelque chose pour vous faire du BIEN...à l'âme !!!


~ Dwrdan - Le Conteur brocéliant ~
~ Dwrdan - Le Conteur brocéliant ~ :

*- Ainsi débute l'extraordinaire épopée de la Chasse-Artus, en quête du GRAND SANGLIER BLANC, par le Roi lui-même suité de ses Hauts-Barons, tous Compagnons et Chevaliers de La Table Ronde, en poursuite infernale dans les halliers, gaulis, landiers et fûtaies de Brocéliande, à grandes cornures, huchées, chevauchées et sons de trompe...au cul de l'insaisissable et impressionnant Quartenier Solitaire d'albâtre, toujours fuyant et forlongeant jusqu'en Uhelgoad ou bien jusqu'en presqu'île de Rhuys, selon son bon vouloir, mais sans que JAMAIS la vénerie du Roi ne puisse l'atteindre où que ce soit et, qui plus est, en la Grande Nuit du Solstice d'Hiver...! Foi de Dwrdan, en ses dires, conteries et menteries, car très souvent bretons vont fablant ! -*


~ DWRDAN - Le Conteur brocéliant ~
~ DWRDAN - Le Conteur brocéliant ~ :

  *- Taïaut, vlôô, vlôô, s'époumonne le piqueux d'Arthur à sonner en pleine trompe "la vue", "le grand sanglier", "le changement de forêt", lorsqu'il fuit à perdre haleine les galiments en Telhouët pour tenter de monter vers les landiers de Lambrun, "le bât-l'eau" dans l'étang de Paimpont, suivi immédiatement de "la sortie de l'eau" lorsqu'il empaume la voie des halliers longeant la côte de Beauvais et prenant son parti le long des Pinçais, tantôt "Aux Quatre Vents"  et tantôt au "Tir-Na-Nog"... Hardi mes beaux ! Là y va ! hurlent à tous échos et  en coeur le Haut-Roi, Ban de Benoïc et son fils Lancelot, Messire Lot et son fils Gauvain, Béduier, Ké, Ydier, Marc'h, Givret, Bohors, Tristan, Caverou de Roberdic et autres preux, du haut de leurs destriers, sous l'oeil goguenard et amusé de Merlin observant attentivement la scène derrière le tronc d'un grand chêne millénaire, Dwrdan à ses côtés lançant à la volée dans l'épais brouillard givrant qui se lève, voilant la pleine lune : "maro d'ar moc'h gouez, marc'hein neket arroutet !" en riant à gorge déployée au tragique spectacle dénué de tout espoir de tenir cette fois encore, le Maudit...hallali courant et au ferme !...


~ DWRDAN - Le Conteur brocéliant ~
~ DWRDAN - Le Conteur brocéliant ~ :

*- Ainsi en est-il impérativement  -et sans vain espoir  calculé ou pas - de l'une des premières épreuves du Graal qui attendent chacune et chacun d'entre vous, si vous prenait d'aventure l'inquiétante fantaisie d'aller vous ballader seul(e), comme çà, sans prévenir qui que ce soit, sitôt la véprée ou la nuit tombée, au tréfond de l'obscure Brocéliande revêtue du sombre manteau des mois noirs au bout de l'an...MIZ DU !!! - Il n'est pas prouvé à ce jour que vous en reveniez indemne...si toutefois vous en revenez ! - Dwrdan en parle d'expérience -*


~Missive de Dwrdan au roi Arthur~
~Missive de Dwrdan au roi Arthur~ :

oyez, oyez gentes dames et vous beaux sires, Brocéliande se pare pour vous aussi, des mille feux de son hivernal manteau; *- Il est plus que temps de suivre Dwrdan à la poursuite du Grand Sanglier blanc, en compagnie d'Arthur et ses Preux de La Table Ronde, avant que sonne au clocher de l'Abbatiale, les fatidiques coups de minuit enclenchés par Merlin lui-même ayant pris forme de L'ANKOU !  *dwrdan@outlook.com


~Le Chêne à Guillotin~ -Ce qu'il m'a confié en secret, je suis prêt  à vous le conter ...à la vesprée !
~Le Chêne à Guillotin~ -Ce qu'il m'a confié en secret, je suis prêt à vous le conter ...à la vesprée !


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser